Les Pontonniers de la Bérézina (Les conscrits de l'Empire t. 9)

Le Général d’Empire et historien Philippe de Ségur décrivit ainsi le passage de la Bérézina, non loin de la ville de Borisov : « C’est à la Bérézina que les pontonniers entrent dans la légende. Le 25 novembre 1812, le général Eblé qui commande les équipages de pont de l’armée arrive à Borisov. Il dispose d’environ 400 hommes. Le matériel indispensable au à cette opération dont dépend le sort de l’armée est arrivé grâce aux soins de ce général qui a eu la précaution de faire prendre à chaque pontonnier des outils et quinze ou vingt grands clous ».En ce passage choisi de Borisov, la Bérézina mesure 110 m de large, sa profondeur est de 2 mètres. Les bords sont marécageux et de la glace apparaît au fil de l’eau. Les pontonniers se mettent à l’œuvre le 25 novembre 1812 à 5 heures du soir. Les pontonniers doivent travailler avec de l’eau gelée jusqu’aux aisselles. Il se forme des glaçons autour de leurs épaules. Ils souffrent sans se plaindre. Les deux ponts sont terminés le 26 novembre dans la journée. Des ruptures se produisent. Les hommes sont harassés. Eblé donne l’exemple en se jetant lui-même à l’eau. Le général et ses pontonniers ont réussi ce jour-là à sauver les 50 000 hommes de la Grande Armée.

Télécharger gratuitement depuis amazon.fr

Nous avons vérifié que ce livre était gratuit le 12 nov. 2018 - 04:26 Détails de l'offre