Le témoignage du sycomore: Années 68

Roman historique.
Non loin de Paris, dans un petit bourg champêtre pittoresque, la vie s’écoule paisiblement. Les adolescents flirtent dans les fêtes foraines, au cinéma ou dans les boums tandis que leurs parents assument leurs métiers et veillent sur eux. Elsa, fille d’une psychanalyste et d’un ophtalmologue, anciens résistants, et Miguel, lycéen comme elle, qui est le fils d’une couturière et d’un ouvrier agricole espagnols, vivent un bel amour romantique et volcanique.
Ils l’ignorent encore, mais ils vont bientôt devenir, comme une multitude de jeunes puis d’adultes, des protagonistes de Mai 68, de ce mythique Mai 68 français, que personne n’avait prévu, qu’aucun leader n’avait anticipé. Et surtout des fervents porteurs du rêve de changer le monde, bien au-delà des avancées sociales et des libertés conquises par la glorieuse grève générale illimitée qui succéda à la nuit des barricades.
Cette fiction romanesque restitue lyriquement les idéaux flamboyants de la jeunesse en intégrant des faits historiques avérés, dont l’enchaînement des événements constitutifs des phases étudiante et sociale de Mai. Loin de tout sectarisme, elle fait revivre les postures, les paroles, les motivations de lycéens, d’étudiants et de travailleurs, impliqués dans le mouvement, puis dans ses prolongements à visée révolutionnaire, en ouvrant de larges espaces à des dialogues passionnés, souvent emplis d’humour et stylistiquement épicés. Elle est peuplée d’une kyrielle de personnages attachants, tels que Julien, le généreux frère d’Elsa, Pilar, secrétaire et Régis, monteur-câbleur en électronique, fidèles amis d’enfance des héros, David, féru de philosophie, Stéphane, un dur à cuire au cœur tendre, Liliane, grande amoureuse de la liberté sexuelle, qui connaît par cœur l’œuvre de Wilhelm Reich, Pablo, un anarchiste espagnol, haut en couleurs, Kamel, compagnon dans le bâtiment, camarade de lutte, Dave, étudiant contestataire américain, à New York, son ami Ying-Hua Peng Tiao, étudiant chinois, rescapé de la Chine de Mao, et René, plombier, militant au Secours rouge, qui visite de temps à autre une communauté installée dans une campagne verdoyante pour jouir du temps qui passe et vivre pleinement à contre-courant de la société standard de production et de consommation.
« Le témoignage du sycomore » porte l’écho des palpitations de cette période effervescente et celui de l’amour abyssal des héros, plein de rebondissements, qui tient le lecteur en haleine du début à la fin.




Télécharger gratuitement depuis amazon.fr

Nous avons vérifié que ce livre était gratuit le 04 déc. 2019 - 04:06 Détails de l'offre