La Guerre des Energies

La guerre des énergies est un roman d’espionnage haletant. L’intrigue s’articule autour des thèmes qui font l’actualité internationale comme les impacts environnementaux du gaz de schiste, la guerre en Syrie, le lobby du pétrole, les tensions entre américains et russes.


Extrait :

« Elena sait que son temps est compté. Qu’il ne lui reste plus que quelques minutes à être seule. Elle se dirige vers le bureau en bois massif. Son objectif n’est pas de forcer un quelconque coffre, ni de fouiner dans des archives papiers.
Non, Elena cherche la déchiqueteuse à papiers. Elle veut trouver cet outil qui étrangle les porteurs de cravates.
Son but n’est pas de se lancer dans un puzzle sans fin. Il lui faut trouver la déchiqueteuse des documents confidentiels. Elle veut lui apposer un accessoire. Le tour du propriétaire est rapide. L’objet se dévoile sans concession. Il est de couleur blanche, conforme aux attentes.

Elena retourne dans le couloir pour estimer le risque de se faire surprendre. Les perspectives sont pures, limpides. Rien ne laisse présager une irruption imprévue. Aucun bruit ne chante ses décibels. Le calme est absolu.

Elena retourne auprès de la déchiqueteuse. Elle plonge sa main dans une de ses poches pour en sortir un serpentin. C’est une sorte de fil électrique plat. L’objet a la forme des négatifs argentiques. Il est ultra mince. Son apparence rectangulaire n’a que quelques millimètres d’épaisseur. Une des extrémités se prolonge par un fil électrique traditionnel. C’est un scanner.

La déchiqueteuse est faite de deux orifices. Le premier, long de la taille d’une feuille papier, est rectangulaire. Il n’accepte que quelques feuillets à la fois. C’est celui qui permet d’introduire les documents classés secrets, afin de les détruire. Le deuxième orifice n’est en réalité qu’une simple porte. Elle permet d’évacuer les morceaux de papiers déchiquetés, illisibles, bons pour le recyclage.

Elena fait jaillir de sa poche un deuxième objet. C’est un tube de colle à prise rapide. Elle s’empresse de le déboucher. Puis, elle appose un trait de glue sur la partie supérieure de l’orifice rectangulaire de la déchiqueteuse. Au-dessus du trou qui ingurgite les documents.
Il ne lui reste plus qu’à placer son scanner avec beaucoup de délicatesse. Il doit être parfaitement invisible. La manœuvre nécessite un doigté particulier. Elena s’est exercée, maintes fois, pour effectuer l’opération en temps record.

La chose est faite selon les plans. Elena finit son œuvre. Elle branche discrètement le scanner sur la multiprise planquée sous le bureau. Le tour est joué.
Tous les documents clefs, toutes les informations importantes, toutes les preuves qui doivent disparaître seront scannées. L’ensemble des documents numérisés s’envoleront, avant d’être broyés, vers l’ONG qui l’emploie. La couverture est absolue pour le renseignement russe.
L’opération est d’une simplicité enfantine et d’une efficacité foudroyante. Toutes les informations critiques du Directeur du site suivront le réseau électrique. Elles seront ensuite réclamées, par la voie traditionnelle, au fax libérateur. Aucun message crypté, ou anonyme, ne sera possible. Le piège est total. »

Télécharger gratuitement depuis amazon.fr

Nous avons vérifié que ce livre était gratuit le 15 juil. 2019 - 05:53 Détails de l'offre