LES SECRETS TECHNIQUES DE LA SCIENCE

Introduction
ON PEUT CONSIDERER l’industrie comme l’ensemble des entreprises ayant pour objet l’extraction et la transformation des matières premières en vue de subvenir aux besoins de l’humanité. On peut la définir aussi comme la mise en œuvre des ressources naturelles en les ordonnant pour la production .Mais en même temps, l’industrie est cette ingéniosité de l’esprit prit qui sait utiliser les forces naturelles et qui fait trouver des applications pratiques aux découvertes de la science.
Et voici déjà associes, dans un premier aperçu, la nature, le travail, la recherche scientifique et l’art de l’ingénieur.
En fait, l’industrie, sous ses formes les plus simples, remonte aux premiers temps de l’humanité. L’homme primitif, isole par groupes, a du, pour survivre, subvenir a ses propres besoins et a ceux des siens en utilisant les ressources naturelles qui étaient a sa portée. Pour faciliter son travail, il inventa d’abord des outils évidemment rudimentaires, que ce fut la branche d’arbre transformée en bâton ou le caillou grossièrement façonne. Puis, il apprit à tailler la pierre convenablement et a l’emmancher pour s’en faire un instrument de travail ou de combat. Comme il devait chasser, pécher et se battre, il réussit a façonner le bois et les fibres animales ou végétales pour ses flèches et ses armes.il se servit des peaux de bêtes pour se couvrir et abriter.


Plus tard, lorsqu’il put vivre en paix et devenir sédentaire , il se mit a cultiver la terre et a élève des troupeaux de façon a se procurer sur place et en abondance des aliments et des vêtements ; ses outils se perfectionnèrent en conséquence .La grande découverte de ces temps primitifs fut le feu qui permit a l’homme de convertir a son usage les minéraux et les métaux qu’il pouvait extraire du sol ; puis vint l’intervention du langage qui favorisa la diffusion des connaissances déjà acquises et les échanges d’idées et de produits entre les divers humains.

L’homme a utilise , depuis les millénaires les plus recules, son ingéniosité d’animal perfectible pour inventer des outils et des moyens d’action a l’échelle de ses besoins du moment, qu’il s’agisse de la pierre taillée, de la pierre polie, des os graves , des poteries , des textiles , du verres , des pigments, de l’or , de l’argent ou du cuivre, autant d’industries qui représentent des efforts créateurs aussi remarquables toutes proportions gardées, que ceux dont sont sortie nos industrie modernes. Mais ces progrès ont été extrêmes lents puisqu’ils ont débute au commencement de l’époque quartenaire qui a dure vraisemblablement plus de 100,000 ans, et se sont achèves avec l’âge du fer a la fin de la préhistoire.

Télécharger gratuitement depuis amazon.fr

Nous avons vérifié que ce livre était gratuit le 21 nov. 2019 - 02:35 Détails de l'offre