L'Adieu au Steak (Prix Spécial Fêtes)

Tiré d’une actualisation des Contes Zinzins d’Alexandre MORAJ, L’ADIEU AU STEAK et autres nouvelles actuelles offre un divertissement acide au style vif sur des thèmes toujours au cœur de nos actualités.



L’Adieu au Steak


Quand on n’a rien on ressent au cœur le gâchis et la lâcheté du consommateur lambda multiplié à perte de vue. Une diatribe poétique et virulente contre la consommation facile et la société du service permanent. Si nous sommes ce que nous mangeons, arrêtez de manger des viandes mortes !



Travail et meurs


Une nouvelle très « Gilets Jaunes ». Et oui, le travail tue, et si ce n’est pas nouveau, on le redécouvre dans nos sociétés qui tournent à vide et s’emballe. Une plongée tourbillonnante dans le monde « vrai » de la restauration, là où on épuise, essore, et refile du pétrochimique aux clients qui payent.



La Vie est dure !


Dans les HLM rien n’a jamais été beau. Seul un enfant aimé par la grande main de son grand-père y trouve, en fouillant un peu sa mémoire, le souvenir de jolies métaphores, à cet âge où le laid n’est pas encore une limite bien définie.



Les Vacances d’Izambard


Le gros Izambard s’en paye une tranche de l’autre côté de la méditerranée dans un hôtel presque all inclusive (sauf les prostituées). Absurdité des vacances de masse, mise en coupe cartonnée d’Idéal pour salarié avarié, le tout sur le ton d’une farce qui glisse vers le théâtre comique. Bloqué au premier degré, s’abstenir !



Et des extraits exclusifs de Retour Au Bercail, le nouveau livre d'Alexandre Moraj!


Télécharger gratuitement depuis amazon.fr

Nous avons vérifié que ce livre était gratuit le 12 déc. 2019 - 05:23 Détails de l'offre